test de paternitéDans des situations où l’échantillon d’ADN ne peut pas être prélevé par la méthode habituelle pour obtenir un frottis buccal, le test ADN des cheveux offre une solution alternative.

La racine des cheveux contient le même ADN que les cellules de joue et de salive prélevées à l’aide du kit ADN standard, et elle permet de réaliser un test de paternité avec des résultats tout aussi précis et fiables. Le test de paternité par analyse de cheveux représente donc une alternative utile, mais il faut aussi connaître ses conditions et ses limites. 

Les avantages et les limites du test ADN des cheveux

Le test de paternité standard est réalisé à partir d’un échantillon ADN prélevé dans la bouche de chaque participant. Si l’un des participants n’est pas disponible pour le prélèvement du frottis buccal, il est possible de procéder à l‘analyse d’un échantillon non standard ou discret. Ce dernier peut consister en un objet contenant des traces de fluides corporels de la personne à analyser, tel un morceau de tissu ou des mégots de cigarette, ou bien en quelques cheveux ou poils avec leur racine. L’analyse de ce type d’échantillon requiert une expertise médico-légale, qui permet donc d’établir la paternité d’un enfant à partir de l’analyse ADN des cheveux.

Ceci n’est néanmoins possible que si les cheveux ou poils contiennent la racine (follicule), puisque seulement celle-ci comporte l’ADN nécessaire pour le test de paternité. Il est par conséquent indispensable de fournir un échantillon de cheveux ou poils (au moins 5-6) avec leur racine attaché, ce qui veut dire que les cheveux coupés ou tombés ne sont pas utilisables pour le test de paternité.

Les cheveux sans follicule : Le test ADNmt

Les cheveux sans racine conviennent cependant pour un autre test ADN, notamment pour le test de l’ADN mitochondrial ou ADNmt. Ce type d’analyse ADN vise l’ADN mitochondrial, c’est-à-dire celui contenu dans la mitochondrie des cellules, et non pas dans leur noyau. L’ADNmt se transmet seulement de mère à enfant, et jamais de père à enfant, et il sert par conséquent à établir la maternité ou la lignée maternelle uniquement. Pour un test ADN des cheveux visant à établir la paternité, il est indispensable que les cheveux ou poils fournis contiennent la racine.