test de paternité Prenez connaissance de la législation en vigueur dans votre pays avant de vous soumettre à un test de paternité.

En effet dans certains pays, la loi interdit l'achat et la réalisation d'un test de paternité. Tous test ADN n'aura aucune valeur devant les tribunaux s'il n'est pas ordonné au préalable par un juge.

C'est le cas par exemple en France ou le test de paternité est interdit sans autorisation d'un tribunal. Dans d'autres pays le test ADN est légal et autorisé, c'est la cas en Suisse, Belgique, Allemagne etc... Les français n'ont donc aucun mal à se procurer ces tests de paternité de par leur proximité avec ces pays frontaliers.


Loi, législation juridique et test de paternité

loi et paternité Dans la plupart des pays européens et même mondiaux, le test de paternité est autorisé et complètement légal, on peut s'en servir également devant les tribunaux, puisqu'il a une valeur juridique.

En France, cela est tout autre, le test de paternité est strictement encadré par les lois françaises. En effet la loi française, autorise le test de paternité que si celui-ci à été autorisé par un tribunal.

Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'une action judiciaire très encadrée permettant de faire reconnaître une filiation, la contester ou en tirer les conséquences financières.

Un avocat est obligatoire pour cette procédure judiciaire, l'expert chargé de procéder à l'analyse ADN est à l'appréciation du juge.

Toutes autres formes de test ADN est punie par la loi d’une peine maximum d’un an d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende. (selon l’article 226-28 du Code pénal)

Le père présumé n'est pas forcé d'effectuer ce test de paternité, mais si celui-ci refuse le juge pourra alors en tirer des conséquences qui pencheront en faveur de la mère lors de la procédure judiciaire.

Ce parcourt juridique est long et fastidieux, cela peut aller de 2 à 3 ans voir plus dans certains cas. Pendant ce temps l'enfant grandit.le ou les pères présumés, les grands parents ainsi que toute « la famille » s'attachent et créent des liens familiaux.

Il est parfois très dur d'apprendre que l'on n'a aucun lien de parenté avec l'enfant. On perd alors tous ces droits (et ce du jour au lendemain). L'enfant devient un étranger et il faut s'y résigner, même si l'on a été son « papa » pendant de nombreuses années.

D'après les français, La loi française envers les tests de paternité n'est plus adapté aux familles d'aujourd'hui, c'est pourquoi de plus en plus se tournent vers des pays étrangers (Belgique, Suisse), là où le test de paternité est légal.
Cela leur permet d'avoir une réponse quasi immédiate et à un prix peu cher.

En effet de nombreux laboratoires étrangers proposent des tests de paternité sur internet à des prix défiant toutes concurrence! C'est le cas du laboratoire belge easyDNA que vous retrouvez sur ce site.